Deprecated: Function create_function() is deprecated in /data/home/frenchify/sites/cmd/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /data/home/frenchify/sites/cmd/wp-includes/pomo/translations.php on line 208

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /data/home/frenchify/sites/cmd/wp-includes/pomo/translations.php on line 208
My Project of Society • Cheick Modibo Diarra My Project of Society • Cheick Modibo Diarra

Actualité

News, medias & events

Posted the 12 April 2018

My Project of Society

Non classé

Je viens me joindre à toi, le cœur plein d’espoir pour notre pays ; joindre mon effort aux tiens afin que nous bâtissions ensemble un avenir sans ombre pour nos enfants. Je viens à toi en toute humanité, libre ; les mains non souillées du sang des innocents, les poches non remplies de biens mal acquis.

 

Être malien est une responsabilité, la responsabilité de la transmission des acquis fondamentaux. “L’être” et non “l’avoir” a toujours été au cœur de notre système de pensée. Soyons conscients de ce legs inestimable que le monde actuel, en manque de concepts, nous envie. Nous avons le devoir de perpétuer la vitalité de ce continent, fruit de siècles d’inventivité, de créativité, de combativité dans tous les domaines de la sphère humaine.

Être malien est une exigence. Une exigence vis-à- vis de soi en tout premier lieu impliquant de ne jamais avoir de satisfecit, une exigence de justice et d’équité. Devant la loi, que le paysan et celui qui travaille dans un bureau climatisé bénéficient du même traitement. Rémunérer chacun justement, convenablement, afin qu’il donne en retour des résultats concrets et probants et ne soit pas tenté de souiller son honneur. Nous vivons une période grave mais stimulante. A l’heure où les crises se multiplient, peu sont les leaders crédibles sur la scène internationale, qui puissent demander le développement de l’Afrique et être écoutés. Disponibles mais silencieux sont nos compatriotes à travers le monde en mesure de porter nos voix.

L’appétit féroce de notre terre natale nous tenaille d’où que l’on réside, la soif inextinguible de notre culture perdure d’où que l’on vit. Je leur demande d’oser encore croire au Mali. Je fais appel à leur énergie, à leur savoir-faire souvent boudé, à leur élan coupé, faute de répondant. L’heure n’est plus à la rancœur dans cette nouvelle alliance avec nous-mêmes.

Qu’allons nous faire à présent? Soyons les architectes de notre devenir. Optons pour des choix réalistes. Parier sur chaque citoyen pour qu’il puisse subvenir à ses besoins sans dépendre des largesses avilissantes, stimuler ceux qui désirent travailler et vivre du produit de leur labeur. Combattre pour une société plus juste qui ouvre les opportunités pour ces enfants. La justice et l’équité ont pour corollaire l’altruisme. Aider chaque concitoyen à obtenir les moyens de ses ambitions, le conduire à réaliser pleinement ses potentialités pour qu’il puisse à son tour aider d’autres à concrétiser leurs projets et sortir de la spirale de la charité improductive. La prétendue solidarité qui maintient dans une dépendance humiliante sous couvert de bienfaisance déguisée n’est plus d’actualité. Avoir intérêt au succès d’autrui est la condition de notre succès en ce sens que du bien-être de chacun dépend la survie d’une nation.

Donner à chaque malien les moyens de son autonomie, tel sera notre moteur, votre objectif. La société de confiance que nous avons à cœur de construire pour les générations à venir ne peut faire abstraction de cet équilibre subtil de droits et de devoirs vis-à-vis de la République; République qui n’est autre que vous, vos proches, vos voisins, nous.

Pour redonner au bien public son caractère sacré et inviolable, il convient de déclencher un réflexe positif de citoyenneté et d’annihiler toute tentation de prédation. La notion de décence n’est pas un vain mot mais le principe directeur du projet de société que je soumets à votre approbation.

J’ai foi en l’engagement réfléchi, participatif, au consentement clairement exprimé.

J’ai foi en votre sens du discernement. Par votre participation active, vos contributions et dons, vous nous donnerez les moyens de notre action et assurerez notre autonomie et notre liberté de propos.

Votre adhésion fonde notre légitimité pour des coudées franches. Notre réussite dépendra avant tout de chacun de nous, de notre capacité individuelle à concrétiser notre vision commune. Il faudra pour ce faire de la pugnacité, de la discipline et un engagement sans faille mais l’impossible n’est pas malien.

Enfin, Cher frère, chère sœur, Je viens à toi car je crois qu’être malien est une chance.

Je suis fier d’avoir été élevé et nourri par cette terre.

Ce que je suis, je le dois à sa générosité, au courage et à la sagesse immense des hommes et femmes qu’elle a portés.

Ce que je suis, je le dois à ceux qui avant de partir pour l’éternité, nous ont appris à nous mettre debout, à défendre nos valeurs de liberté, d’humanité en toute circonstance: c’est sur cette  chance, sur ce socle que nous bâtirons le Mali en devenir.

News, Medias, Documents

The Speech of Ras Bath
The Speech of Ras Bath

12/04/2018

My Project of Society
My Project of Society

Posted the 12 April 2018

Non classé

Read news
Visit to the international Craft Exhibition
Visit to the international Craft Exhibition

Posted the 12 April 2018

Non classé

Read news

Instagram